Les électrons libres

Un forum pour refaire le monde qui en a bien besoin
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Un programme de rupture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Christian

avatar

Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Un programme de rupture   Jeu 1 Fév 2007 - 1:28

Un programme de gauche se doit de s'attaquer aux trois grands défis d'aujourd'hui :
justice sociale,
menace sur le climat,
paix dans le monde.
Le deuxième point est évidemment le plus important à long terme, mais on doit mettre la justice so­ciale en premier car on ne pourra obtenir l'adhésion du pays à un changement politique radical si on ne réalise pas ce point.
La paix dans le monde dépendra fortement des deux premiers points, mais nécessite une approche particulière car mettant en jeu d'autres éléments : nationalisme, tensions ethniques ou religieuses...
Ce programme doit répondre à un besoin d'efficacité et pour cela, il doit rompre avec une vieille habi­tude de la politique, celle de traiter plutôt les symptômes plus que les causes, pour obtenir des résul­tats rapides, compatibles avec les échéances électorales.
Ce programme doit aussi être lisible et cohérent. Il doit donc tenir dans un document court et bien structuré, ne contenant que les points essentiels. Combien d'électeurs vont lire les 125 points du projet antilibéral. La plupart vont s'arrêter au préambule et le trouver vide. Le document principal pourra être complété par un argumentaire plus détaillé qui aura d'autant plus de chance d'être lu que l'intérêt aura été accroché par le projet.
Je le répète, la force du projet tiendra dans sa structure et sa cohérence. Un projet n'est solide que si son fondement l'est, et le fondement d'un projet de gauche doit être une réforme fiscale. C'est une nécessité pour donner à l'Etat les moyens d'agir tout en rétablissant l'équité. Les besoins sont considé­rables : éducation, recherche, santé, logement social, culture, justice, police manquent de moyens.
Or que constatons-nous ? Le PS parle de fiscalité dès le début de son projet (chapitre I.I.B), mais d'une manière timide et alambiquée. Un simple paragraphe dans une section sur le pouvoir d'achat. Les termes sont assez confus et ne donnent pas l'impression d'une volonté de réforme en profondeur. Visiblement, pour le PS, il ne s'agit pas là d'un élément stratégique,à moins que, s'agissant d'un do­maine aussi délicat, le PS préfère rester dans le flou.
Dans le projet des collectifs, c'est encore pire. Les moyens financiers occupent la 7e et dernière partie du projet. La réforme fiscale est la proposition 123 sur 125 et n'a absolument rien de révolutionnaire. A la vérité c'est même d'une banalité digne du projet du PS. Tout tient en une vague adaptation du système en vigueur. Il n'y a pas là de quoi financer un projet ambitieux, mais le reste du projet ne l'est pas vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://c.lab.over-blog.com
cassius36



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Un programme de rupture   Dim 11 Fév 2007 - 21:06

Je suis ENTIEREMENT d'accord avec cette proposition.
Sans la connaître j'avais proposé, sur le site "unisavecbove.org" puis il y une minute sur ce même site (au chapitre "programme"), un texte en 6 points, qui peut tenir sur une seule page, destiné à accompagner les 125 points et à donner envie de les lire.

Les trois axes proposés par Christian sont effectivement les trois axes prioritaires.

Pour ma part je les ai déclinés en 6 points:
- un pour la justice sociale
- deux pour l'écologie (l'eau et l'énergie pour ce qui concerne la vie, le climat ...et la paix!)
- un pour l'éducation, la culture et les médias (la réforme sociale nécessite une évolution culturelle profonde: travail sur les valeurs)
- un pour les institutions (la démocratie)
- un pour la politique extérieure (la paix, le co-développement planétaire)

Mais je suis bien d'accord que les trois qu'il mentionnne sont LES trois points centraux. Les trois autres sont cependant indispensables pour former une proposition politique conséquente et cohérente.

Comment pouvons-nous faire avancer et si possible adopter cette idée?
Cassius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un programme de rupture
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [programme] RoboForm c'est quoi ?
» tee shirt du modem et programme de bayrou presidentielle
» Besoin de connaître le programme des métiers du livre
» Rédaction du programme éducatif
» Au sujet de la nouvelle sur le programme éducatif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les électrons libres :: Le programme-
Sauter vers: