Les électrons libres

Un forum pour refaire le monde qui en a bien besoin
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Démocratie, direct !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Minga

avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 21/12/2006

MessageSujet: Démocratie, direct !   Mer 17 Déc 2008 - 4:56

Je crois que les "électrons libres" qui défendaient une candidature unitaire en 2007 partageaient en nombre cette idée que la démocratie est directe ou n'est pas. Je crois également que c'est pour ça que notre appel commun sur Internet avait rassemblé en peu de temps cinq fois plus de signatures que toutes les initiatives précédentes et ultérieures de ce genre (elles tournent toutes à 10000 signatures sur Internet, environ, puis s'essoufflent). Nous pensions ensemble que Bové était le meilleur porte-parole possible d'une campagne unitaire, et nous nous sommes gourés "grave" : il ne fut même pas le moins pire ...

Depuis, la "gauche de gauche" n'en finit plus de s'émietter en organisations "nouvelles" façon écuries de courses dans les starting-blocks pour les élections qui viennent. Le problème dans ces "luttes des places" fratricides est que justement les formes de ces organisations n'ont rien de nouveau : elles persistent toute à reproduire bêtement et servilement le modèle d'organisation qu'elles se donnent pour objet de combattre ou de "dépasser" : les pyramides hiérarchiques consubstantielles aux féodalismes et au capitalismes (privé ou d'état).

C'est pourquoi je voudrais proposer un petit texte aux citoyen-ne-s libres qui viennent encore et toujours sur ce forum : il s'appelle "Démocratie, direct !" (http://www.revoltes.net/spip.php?article1464)

Ce texte se
retrouve maintenant sur des sites des Verts, du PCF, du NPA de
Besancenot, du PS de Royal, sur des sites libertaires, sur des sites de
la "gauche alternative", etcetera : il réalise ainsi une véritable "quadrature du cercle" de l'unité à gauche ! ;-)

"ça" ne viendra pas "d'en haut", parce que rien de bon n'est jamais venu "d'en haut". Les politiciens de métier ont coutume de mépriser les électrons libres : "trop naïfs, pas "organisés", ... et pourtant, quand des électrons libres décident d'agir ensemble, ça produit une énorme force motrice, et un puissant champ magnétique. Alors si vous n'en pensez pas moins, surtout pensez à rediffuser
largement "Démocratie, direct !" , tel quel ou personnalisé aux couleurs de VOS idées. Si le thème de la démocratie (directe) dans les entreprises ET dans les "partis de gauche" arrive à percer le "mur du çon médiatique", je crois qu'on aura fait un bon pas en avant dans une bonne direction ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://revoltes.net
Christian

avatar

Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Pas de démocratie sans idée   Dim 15 Fév 2009 - 14:55

Salut Minga ! C'est toujours le même débat.

Oui, la seule démocratie réelle est la démocratie directe. Mais je pense que ce qui nous manque le plus, en ce moment, ce n'est pas la démocratie mais des idées. Tout le monde donne son avis partout et sur tous les sujets. Mais où est le "nouveau paradigme" qui pourrait remplacer notre système libéral-capitaliste ?

Il ne suffit pas de se dire antilibéral ou anticapitaliste, pour que le système qui nous opprime disparaisse. Ceux qui disent ce système moribond et l'enterre déjà se font des illusions. Quant à prétendre qu'il est inutile de penser l'alternative, qu'elle se fera toute seule, par les luttes, ils font la même erreur que les ultralibéraux qui prétendaient que l'économie fonctionne d'autant mieux que l'on ne la contrôle pas. On a vu ce que donne la dérégulation.

Ce ne sont pas les idées qui manquent, mais elles sont aussi atomisées que les groupuscules qui les portent.

Il faut donc lutter en premier lieux contre le "syndrome des tribus gauloises" et organiser un débat d'idées nécessaire, en faisant l'impasse sur les échéances électorales qui sont un piège.

Aujourd'hui, tout est réuni pour un nouveau "mai 68", mais cela ne mènerait à rien car personne n'a d'alternative crédible à proposer.

Vivant en Suisse, pays qui pratique la démocratie directe, je suis bien placé pour constater que cela ne fait pas nécessairement une société solidaire. Cela peut même exacerber égoïsme et individualisme.

Ma conclusion est que la démocratie directe doit être un des constituants du nouveau paradigme, mais que celui-ci ne peut se résumer qu'à cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://c.lab.over-blog.com
Minga

avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 21/12/2006

MessageSujet: Le paradigme démocratique   Mar 17 Mar 2009 - 2:21

Bien que moins "monarchique" que la France, la Suisse ne saurait être confondue avec une démocratie, car celle-ci n'est pas directe mais représentative, d'une part, et que la "démocratie" à l'hélvétique ne s'étend pas aux entreprises ou aux médias d'autre part. Les entreprises et les médias y sont comme dans tout autre état capitaliste des oligarchies. De plus, le modèle économique suisse repose largement sur le recel, localement désigné sous l'euphémisme pudibond de "secret bancaire". Les suisses sont devenus un peuple de receleurs honteux à peine vaguement outragés quand un Michel Bühler ou encore un Jean Ziegler tentent de réveiller leurs consciences chloroformisées ("
Horizon borné par
Les Alpes et le Jura,
On se tue quelque part...
Tant qu'on n'en parle pas !
Met de côté pour les
Vacances et les impôts,
Protégé, assuré,
On ne l'est jamais trop !
" - extrait de "Schweitzer", de [url=http://www.michelbuhler.com/chansons_web/070 schweitzer.doc]Michel Bühler[/url]).

Quelque part, la démocratie directe est le pari de la confiance en l'intelligence et la créativité collective contre la bêtise individuelle d'une infime minorité de capitalistes qui asservissent l'humain et détruisent notre planète. Mais c'est aussi et avant tout un paradigme concernant les modes d'organisation les plus performants en terme d'intérêt général, qui concerne toutes les formes de pouvoir y compris bien sûr celles qu'envisageait déjà Tocqueville.

La démocratie directe est un mode d'organisation. Le concept provient de réflexions et d'expériences concrètes très diverses sur les formes d'organisations les plus aptes à aggréger les intelligences individuelles en créativité collective, à grande échelle.

Le texte "Démocratie, direct !" n'a toutefois pas pour but de fournir un paradigme cosmogonique "complet" : c'est au contraire une critique d'organisations politiques qui échouèrent en pensant pouvoir atteindre leurs objectifs avec la méthode dépassée d'une vision "totalisante" pré-élaborée.

"Démocratie, direct !" rappelle néanmoins UN paradigme : la "gauche" se caractérise par la démocratie (directe) comme mode de coordination collectif librement consenti. Ceci n'est pas nouveau, mais mérite d'être rappellé aux "partis de gauche" éternellement vaincus pour l'avoir trop oublié.
La démocratie directe est également un paradigme proposant de rassembler non sur l'adhésion à tel ou tel paradigme dogmatique mais sur un principe d'égalité dans l'élaboration commune de nouveaux paradigmes. "Démocratie, direct !" fait le constat des échecs récurrents des tentatives récentes et plus anciennes de "rassembler" autour de paradigmes qui ne rassemblent pas. La large diffusion de ce texte au sein de TOUS les partis de gauche sans l'aide d'aucun d'entre eux et même contre leurs directions et leurs dogmes officiels en constitue une amorce de démonstration. Les nombreuses réflexions contemporaines sur les phénomènes d'émergence dans les réseaux complexes en fournissent une solide analyse théorique (pour plus d'infos sur ces sujets, voir "Dialogue sur les rapports entre la ’science des réseaux’ et la pratique des réseaux militants")
Enfin, le site netoyens vient de publier un texte, "la démocratie comme stratégie", qui synthétise bien les enjeux.

Avec toute mon amitié,

_________________
Minga
"Parce que le vrai courage est de faire ce qui est juste"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://revoltes.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Démocratie, direct !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Démocratie, direct !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JJ BOURDIN ET RMC en direct de Dijon aujourdhui
» Démocratie, Humanisme et Capitalisme
» Droit de l'homme et démocratie
» Fédération écologie et démocratie
» Débat en direct et en ligne sur fédération internet a 18 H !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les électrons libres :: S'organiser sans se scléroser-
Sauter vers: