Les électrons libres

Un forum pour refaire le monde qui en a bien besoin
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 projet d'appel : Après Cahors par sousmarinvert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
christiandenis



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: projet d'appel : Après Cahors par sousmarinvert   Ven 17 Aoû 2007 - 9:52

Nous avions décidé à Cahors la rédaction d'un appel et d'un manifeste, le manifeste est en cours de dicussion. Voici le projet d'appel à valider rapidemment, sous peine de sortir de l'été aussi cons et pauvres que nous y sommes entrés...
----------------------

salut à tous !

Je vous adresse mon projet d'appel ( sur une page ) afin que l'on discute ou valide ce texte.
Le temps passe, c'est l'été, mais les rencontres des Objecteurs de
Croissance ont lieu dans 10 jours et il serait bien d'avoir un texte à
proposer et faire signer lors de ces rencontres importantes.


Ainsi, merci de donner votre avis par retour d'émail ( oui,
non, à modifier ou merde... ) dans les meilleurs délais. Merci de
cliquer sur répondre et non répondre à tous, afin de ne pas encombrer
les boites mail.

Lorsque ce petit texte sera validé par les 2/3 des participans à Cahors (ce qui ne dispense par tous les intéressés de le signer) , nous pourrons le faire passer plus largement.

Ce qui ne nous dispense de travailler sur le texte de manifeste.
Vous avez, pour certains, recu le message de Marine, qui fait une proposition intéressante pour avancer.

Je recopie le message pour ceux qui ne l'ont pas eu, en bas de page

Meilleures salutations,
sousmarinvert
----------
17 aout 3 ème version après modifs proposées par AG Bastide.

Appel de Cahors


Altermondialistes, résistants, écologistes, autogestionnaires, féministes,
libertaires, objecteurs de croissance, rebelles et créatifs, de tous les
horizons, nous nous sommes rencontrés lors d’une campagne électorale qui aurait du changer l’histoire. Nous avions choisi notre candidat comme un outil collectif : José Bové. Mais, faute d’avoir pesé sur l’organisation de
notre campagne citoyenne, nous n’avons pas su empêcher sa prise en mains par des logiques politiciennes, qui a produit un résultat décevant. Mais, autant que celui de notre candidat, de son équipe rapprochée, c’est de notre échec collectif qu’il s’agit. Le bilan tiré, c’est au présent et à l’avenir qu’il convient de s’intéresser :


Pour les humains, comme pour le capitalisme : Le monde
est fini,
il n’y a plus de nouvel espace à découvrir et donc à ravager, à
ruiner. Ne restent que trois ultimes champs d’expansion : la brevetabilité
du vivant, la reproduction végétale, animale et humaine (ogm,
nanotechnologies), la dépollution de la planète et, in fine, la tentative de
contrôle du dérèglement climatique.


Nous voulons la démocratie directe : La démocratie délégataire
nous conduit généralement à choisir, qui, parmi nos maîtres, serait le plus apte à manier, soit la carotte, soit le bâton : Il ne nous reste qu’à expérimenter, dès maintenant, au sein de notre mouvement, la démocratie directe, en exigeant le respect des minorités, le contrôle permanent des élus lors de leur mandat unique. Rebelles et créatifs, ancrés dans le mouvement social, nous expérimentons cet « autre monde en
marche ». Nous réinventons l’autogestion, le « faire » dans le
domaine économique et social, pour mieux vivre ensemble.


Au vu de l’urgence climatique, nous ne pouvons plus nous contenter de changer nos modes de vie, même s’il s’agit pour nous d’un préalable indispensable : Nous nous devons de le faire savoir au plus grand nombre, d’agir ensemble, par la création d’un mouvement altermondialiste, seul capable de fédérer ces énergies nouvelles.

C’est pourquoi nous appelons à la constitution d’une nouvelle internationale, à resserrer les liens entre tous les « alters », tous les dépossédés de la planète, afin de mutualiser les nouvelles pistes à explorer. Les peuples du Sud ont un besoin urgent de relais politique au Nord. Ici, nous devons réapprendre auprès d’eux la solidarité, un mode de vie plus frugal : aller ensemble vers une autre croissance, qui passera forcément par une décroissance au Nord.


Nous vivons déjà dans un monde digne de Big Brother : Pour s’assurer du contrôle des peuples, le PPA (Parti de la Presse et de l’Argent) dirige
désormais l’essentiel des médias et surveille les médias alternatifs. Les
peuples se révoltent avec violence ? Celle-ci, largement médiatisée, sert
de prétexte à accroitre le niveau de contrôle (lois liberticides, arrestations
arbitraires, caméras de surveillance). Bracelets et puces électroniques
seront-ils bientôt imposés aux « déviants » ? Nous n’accepterons jamais ce modèle de société. Pour autant, nous refusons l’usage de toute violence, qui justifie toujours la répression.

C’est dans cette perspective, au milieu de ce champ de ruines, que des altermondialistes se rencontrent, cet été 2007, en de nombreux lieux. Pour notre part, le bilan tiré, nous avons décidé de lancer cet appel afin de réunir, dès maintenant, les forces vives qui rédigeront, ensemble, le manifeste du mouvement altermondialiste international.

Après Cahors, le 04 aout 2007.


Dernière édition par le Ven 17 Aoû 2007 - 16:30, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El Sinsé
Invité



MessageSujet: Re: projet d'appel : Après Cahors par sousmarinvert   Ven 17 Aoû 2007 - 11:58

Perso, je bloque un peu là :

" Pour autant, nous refusons l’usage de toute violence, qui justifie toujours la répression. "

J'ajouterais :
" ... l'usage de toutes violences physiques provocatrices ... "
Revenir en haut Aller en bas
Marine.



Nombre de messages : 173
Localisation : ici
Date d'inscription : 24/04/2007

MessageSujet: Re: projet d'appel : Après Cahors par sousmarinvert   Ven 17 Aoû 2007 - 12:21

Salut à toi sousmarinvert : Super ! et merci :-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christiandenis



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: appel deuxième version plus consensuel, suite remarques....   Ven 17 Aoû 2007 - 12:49

[quote="christiandenis"]
le 17 aout appel deuxième version plus consensuel, suite remarques....




Appel
de Cahors



Altermondialistes, résistants, écologistes,
autogestionnaires, féministes, libertaires, objecteurs de croissance, rebelles
et créatifs, de tous les horizons, nous nous sommes rencontrés lors d’une
campagne électorale qui aurait du changer l’histoire. Nous avions choisi notre
candidat comme un outil collectif : José Bové. Mais, faute d’avoir pesé
sur l’organisation de notre campagne citoyenne, nous n’avons pas su empêcher sa
prise en mains par des logiques politiciennes, qui a produit un résultat
décevant. Mais, autant que celui de notre candidat, de son équipe rapprochée,
c’est de notre échec collectif qu’il s’agit. Le bilan tiré, c’est au présent et
à l’avenir qu’il convient de s’intéresser :


Pour les humains, comme pour le capitalisme : Le monde est fini, il n’y a plus de nouvel espace à découvrir et donc à
ravager, à ruiner. Ne restent que trois ultimes champs d’expansion : la
brevetabilité du vivant, la reproduction végétale, animale et humaine (ogm,
nanotechnologies), la dépollution de la planète et in fine, la tentative de
contrôle du dérèglement climatique.


Nous voulons la démocratie directe : La démocratie délégataire nous conduit généralement à choisir,
qui, parmi nos maitres, serait le plus apte à manier, soit la carotte, soit le
bâton : Il ne nous reste qu’à expérimenter, dès maintenant, au sein de
notre mouvement, la démocratie directe, en imposant le respect des minorités,
le contrôle permanent des élus lors de leur mandat unique. Rebelles et
créatifs, ancrés dans le mouvement social, nous expérimentons cet « autre
monde en marche ». Nous réinventons l’autogestion, le « faire »
dans le domaine économique et social et le « vivre ensemble ».


Au vu de l’urgence climatique, nous ne pouvons plus nous contenter de changer nos
modes de vie, même s’il s’agit pour nous d’un préalable indispensable :
Nous nous devons de le faire savoir au plus grand nombre, d’agir ensemble, par
la création d’un mouvement altermondialiste, seul capable de fédérer ces
énergies nouvelles :





C’est pourquoi nous appelons à la constitution d’une
nouvelle internationale
, à resserrer
les liens entre tous les « alters », tous les dépossédés de la
planète, afin de mutualiser les nouvelles pistes à explorer. Les peuples du Sud
ont un besoin urgent de relais politique au Nord. Ici, nous devons réapprendre
auprès d’eux la solidarité, un mode de vie plus frugal : aller ensemble
vers une autre croissance, qui passera
forcément par une décroissance au Nord
.


Nous vivons déjà dans un monde
digne de Big Brother : Pour s’assurer du contrôle des peuples, le PPA* dirige
désormais l’essentiel des médias, surveille les médias alternatifs, nos
déplacements sur Internet. Les peuples se révoltent avec violence ?
Celle-ci, largement médiatisée, sert de prétexte à accroitre le niveau de
contrôle (lois liberticides, arrestations arbitraires, caméras de
surveillance). Bracelets et puces électroniques seront-ils bientôt imposés aux
« déviants » ? Nous
n’accepterons jamais ce modèle de société. Pour autant, nous refusons l’usage
de toute violence, qui justifie toujours la répression.



C’est dans cette perspective, au
milieu de ce champ de ruines, que des altermondialistes se rencontrent, cet été
2007, en de nombreux lieux. Pour notre part, le bilan tiré, nous avons décidé
de rédiger cet appel afin de réunir, dès maintenant, les forces vives qui
rédigeront, ensemble, le manifeste du mouvement altermondialiste
international.



Après Cahors, le 04 aout 2007.


PPA* : Parti de la Presse et
de l’Argent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christiandenis



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: projet d'appel : Après Cahors par sousmarinvert   Ven 17 Aoû 2007 - 12:51

El Sinsé a écrit:
Perso, je bloque un peu là :

" Pour autant, nous refusons l’usage de toute violence, qui justifie toujours la répression. "

J'ajouterais :
" ... l'usage de toutes violences physiques provocatrices ... "

toute violence est un générique, de manière à y inclure toutes les formes de violence...

la bise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christiandenis



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: projet d'appel : Après Cahors par sousmarinvert   Ven 17 Aoû 2007 - 12:52

El Sinsé a écrit:
Perso, je bloque un peu là :

" Pour autant, nous refusons l’usage de toute violence, qui justifie toujours la répression. "

J'ajouterais :
" ... l'usage de toutes violences physiques provocatrices ... "

toute violence est un générique, de manière à y inclure toutes les formes de violence...

la bise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Durito

avatar

Nombre de messages : 308
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: projet d'appel : Après Cahors par sousmarinvert   Ven 17 Aoû 2007 - 16:34

je place ici les commentaires faits sur le site unispourunautremonde.org : Merci de prendre en compte les remarques, s'il vous plait.

Dans l'ordre chronologique, c'est de bas en haut, par "grappe" de messages avec leurs reponses):

> projet de manifeste du mouvement altermondialiste internationaliste
31 juillet 2007 à 13h42min Marine.

Pour plus d’efficacité, pour arriver à
bien définir le mouvement, pour que tout le monde y participe, il
serait intéressant de créer un forum (ou de le rajouter dans celui des
électrons libres) qui permettrait de discuter point par point de tous
les éléments qui pourraient être dans le manifeste.


Par exemple, concernant la
non-violence, il y aurait 3 posts : pour, contre, on s’en fout. Chacun
pourrait poster une seule fois sur le sujet de la non-violence, en
faisant un choix parmi les trois. En ajoutant des commentaires, s’il le
souhaite.


Ce serait bien aussi que chacun puisse rajouter des sujets qui lui paraissent importants.


Les sujets peuvent être rangés par
catégorie , par exemple, ça pourrait être historique, but, moyens... Je
ne sais pas trop, il faudrait y réfléchir


Quand tout le monde se sera exprimé, ce serait bien que chacun prenne connaissance de tout ce qui a été dit.


A partir de là, après réflexion de chacun, on refait l’opération.


Il s’en dégagera un vote clair
concernant tous les éléments qui doivent faire partie du manifeste. il
n’y aura plus qu’à le rédiger



> projet de manifeste du mouvement altermondialiste internationaliste

4 août 2007 à 02h34min Durito

Oui, un forum pour ça se serait bien,
avec des discussions spécifiques, après je crois qu’il faut discuter
avant de décider, et ne voter qu’en dernier recours si il n’y a pas de
consensus, enfin sur un texte comme ça en tout cas. Ca implique de
savoir reculer parfois, d’être de bonne foi surtout.
Le vote ça a tendance a bloquer les processus et les pensées, à les
diviser, les séparer, la reflexion collective ça les unit je crois.





> projet de manifeste du mouvement altermondialiste internationaliste

4 août 2007 à 11h15min Marine.

En fait ce texte est déjà mis en
discussion parmi les participants de Cahors et sousmarinvert nous
demande notre avis. Un travail a déjà été fait et faire un forum serait
recommencer le travail.


Mais c’est vrai qu’avant d’être adopté,
ce texte devrait être discuté par un maximum de gens, pour éviter de se
planter. Serait-ce trop énorme de contacter tous ceux qui sont en
rapport avec le site pour leur demander de participer, ou au moins de
donner leur avis ?


Cela donnerait de l’élan au projet,
cela relancerait la motivation de tous. Et puisque c’est un mouvement,
ce serait une bonne base de départ. Possiblement la seule
envisageable : cette façon de faire me semblerait coller avec les
moyens et les objectifs du mouvement.


Démocratie, tout le monde participe, non ?






> projet de manifeste du mouvement altermondialiste internationaliste

30 juillet 2007 à 18h16min Durito

Je trouve que ce texte est bon, et assez complet.


2 choses que j’aimerai voir évoluer :


Sur
cette question de la violence, il me semble qu’une limite peut être
donné par ce que peut accepter le peuple. Je suis contre ériger la
non-violence en moyen et fin de notre mouvement. Je ne suis pas pour
faire de la non violence un dogme. La non violence, comme la violence,
est un choix, un mode d’action qui se décide collectivement à un moment
donné en fonction de la configuration des choses.
Donc, c’est bien sur la dimension collective, et j’ose dire unitaire,
qu’il faut selon moi mettre l’accent, sur l’acceptation du peuple, et
sur sa participation.


Ensuite,
je rejoins ce que dis Stélios, à qui il n’a pas été repondu. C’est lié
à la question de l’unité, des collectifs unitaires. Repondez
clairement : Voulez vous déserter les collectifs untiaires ? A quel
moment vous confrontez vous à ce que pense le peuple ? Se met on
service de celui ci, ou s’érige-t-on en avant garde ?


Enfin, il me semble que "manifeste
altermondialiste internationaliste" soit présomptueux.
Ca n’est ça certainement pas à 10 ou 100 ou 1000 personnes que rédigera
ça. On a aucune légitimité à parler au nom du mouvement
altermondialiste, si un texte doit être régigé, il doit être l’oeuvre
de tous les altermondialistes à travers le monde, tous doivent s’y
reconnaitre.
Ce texte est plus un appel qu’un manifeste altermondialiste. Donc je
suis pour modifier le titre, qu’il soit plus "humble".


Parce que contrairement à ce que dit RM
Jennar, des altermondialistes, il n’ y en pas "quelques uns" ou "très
peu", les altermondialistes ne sont pas que les gens qui font le même
travail que lui, ce sont des mondes dans toutes leurs diversités qui
décident de s’unir. Ce sont des millions de personnes. Soit il y a des
millions d’alter, soit il n’y en a aucun, mais certainement pas
quelqu’uns.


Je ne supporte pas ce genre de définition excluante de l’altermondialisme,culièrement égocentrique.
et pour dire clairement les choses je touve cette définition particulièrement égocentrique.


Dernière édition par le Ven 17 Aoû 2007 - 16:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.le69-3.org
Durito

avatar

Nombre de messages : 308
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: projet d'appel : Après Cahors par sousmarinvert   Ven 17 Aoû 2007 - 16:35

9 juillet 2007 à 05h15min Marine.

Je vais surement dire des conneries,
mais il y a peut-être des idées intéressantes dans ce qui suit, et puis
c’est participatif, n’est-ce pas ?


Apparemment, il y a une anomalie dans notre société : il n’y a pas vraiment de religion.
Religion, éthymologiquement, c’est ce qui sert à relier les hommes.


L’Islam s’oppose aux pays riches (c’est
bien ça ?). Bush y répond en partie par le christianisme, et la France
par la démocratie. Parce qu’en France, on s’oppose au port du voile au
nom de la démocratie, comme si la démocratie était une nouvelle
religion.


Alors finalement, ce qu’il faudrait pour nous réunir, ce serait peut-être une religion.


Qui c’est qui s’y colle pour faire le Messie ? José ?


José et les quinzes électrons libres :-))


Et puis comme ça, on gicle les curés. Pas vrai, Rebelcat ?


En plus, religion et pouvoir sont toujours reliés.... et Ouais.


Seulement, une fois qu’on sera au
pouvoir, moi je voudrai qu’on aille vers l’anarchie... Que le pouvoir
revienne réellement à chacun. Et trouver quelque chose pour empêcher
l’accumulation de pouvoir par un petit nombre...


Je sais pas ce que vous avez décidé :
mouvement ou parti, mais à mon avis il faut quelque chose qui soit
reconnu par la plupart des gens comme un parti, avec un candidat
éligible. Parce que ça me semble la seule possibilité de faire changer
les choses. Sinon, les gens ne nous prendront pas au sérieux. Et/ou ils
ne feront rien par eux-même, parce qu’ils se penseront isolés,
impuissants. Sans compter tout ceux qui n’ont pas encore de problème et
qui se sentent bien comme ça. Les gens sont obéissants, dociles.
Pour l’instant, il leur faut un bon guide au pouvoir malheureusement,
je crois.


Et après, ce serait bien d’éliminer
petit à petit les lois. Que chacun puisse enfin ne plus être traité en
personne idiote irresponsable et à priori nuisible. Qu’on redevienne
des humains...


Est-ce que c’est impossible ?


Si on devait avoir une religion, elle
serait de toute évidence en rapport avec la terre : la planète bleue,
la conscience planétaire, le logo d’EL Sinse, notre désir d’un
mouvement internationaliste.


Il y a quelque chose d’assez étonnant,
c’est qu’on vient à bout des réserves de pétrole et de gaz peut-être
juste avant que ça devienne catastrophique pour le climat et la terre.
Comme s’il y avait un rééquilibrage naturel.


A plus, Les Mondes :-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.le69-3.org
Durito

avatar

Nombre de messages : 308
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: projet d'appel : Après Cahors par sousmarinvert   Ven 17 Aoû 2007 - 16:35

29 juillet 2007 à 05h20min Marine.

"Nous voulons réenchanter le Monde", qu’il a dit, Sousmarinvert.

29 juillet 2007 à 05h49min Marine.

Des petits pétards initiatiques, pour éveiller les consciences ? Pour moi ça a marché, en tous cas. Et pour vous ?

29 juillet 2007 à 10h24min EL Sinsé

Apparemment, il y a une anomalie dans notre société : il n’y a pas vraiment de religion.
Religion, éthymologiquement, c’est ce qui sert à relier les hommes.


D’accord


A l’opposition de l’Islam aux pays
riches (c’est bien ça ?), répond le christianisme de bush et la
démocratie, en France. Parce qu’en France,
on s’oppose au port du voile au nom de la démocratie, comme si la
démocratie était une nouvelle religion.


La démocratie
comme une religion ... Moué ... On pourrait le dire ... Puisque la
démocratie n’existe plus en France ( Ni en Europe et encore moins dans
la majorité des pays occidentaux )



Alors finalement, ce qu’il faudrait pour nous réunir, ce serait peut-être une religion.


Qui c’est qui s’y colle pour faire le Messie ? et les apôtres ?
José, et les quinzes électrons libres


On peut le voir sous cet angle ... Mais ça, c’est ce qui s’est passé cet hiver et qui n’a plus court au jour d’aujourd’hui


Je vais faire une recherche dans la série "Pour les nuls" pour voir s’ils
ont quelque chose sur "comment créer une nouvelle religion"


Ou une secte aussi ... C’est d’une facilité desarmante et ce n’est vraiment pas ma tasse de thé .


En plus, religion et pouvoir sont toujours reliés....


et Ouais. Et depuis des millenaires.


Seulement, une fois qu’on sera au pouvoir, moi je voudrai qu’on aille vers
l’anarchie... Que le pouvoir revienne réellement à chacun. Et trouver
quelque chose pour empêcher l’accumulation de pouvoir par un petit
nombre...


Là, il y a un gros, tres gros " HIC ". Perso, j’excrais le POUVOIR quelque soit sa forme ...


Je sais pas ce que vous avez décidé :
mouvement ou parti, mais à mon avis il faut quelque chose qui soit
reconnu par la plupart des gens comme un parti, avec un candidat
éligible. Parce que ça me semble la seule
possibillité de faire changer les choses. Sinon, les gens ne nous
prendront pas au sérieux. Et/ou ils ne feront rien par eux-même, parce
qu’ils se penseront isolés, impuissants. Sans compter tout ceux qui
n’ont pas encore de problème et qui se sentent bien comme ça. Les gens
sont obéissants, dociles.


Pas d’accord du
tout ... Mais alors vraiment pas . Et perso, je n’ai rien décidé ... Et
perso aussi, si je vois poindre un soupçons d’embryon de Parti .. Et bé
Tchao tout le ( les ) monde(s)



Les gens sont obéissants, dociles.


Donc manipulables
... C’est pas nouveau mais il est hors de question de les manipuler au
profit d’un mouvement, parti etc ... Leur ouvrir l’"esprit" oui ...
Pour le reste ...NIET ( tout du moins, c’est ce que je pense )



Pour l’instant, il leur faut un bon guide au pouvoir, malheureusement, je crois.


Et bé non ... Sans moi ... Tu restes sur ton idée de pouvoir Marine ... Perso, je pense que tu as tout faux.


Et après, ce serait bien d’éliminer petit à petit les lois. Que chacun
puisse enfin ne plus être traité en personne idiote irresponsable et à
priori nuisible. Qu’on redevienne des humains...


Est-ce que c’est impossible ?


Completement impossible ... C’est vraiment de l’ Utopie ... Reveille toi, ouvre vraiment les yeux


Si on devait avoir une religion, elle serait de toute évidence en rapport
avec la terre : la planète bleue, la conscience planétaire, le logo
d’EL Sinse,


CE N’EST PAS MON LOGO ! ... Rentrez vous le dans le crane une bonne fois pour toute, merci d’avance


notre désir d’un mouvement internationaliste.


Perso, ce n’est pas un désir . Et ce mouvement existe déja ...


Il y a quelque chose d’assez étonnant,
c’est qu’on vient à bout des réserves de pétrole et de gaz peut-être
juste avant que ça devienne
catastrophique pour le climat et la terre. Comme s’il y avait un
rééquilibrage naturel.


Reveille toi
Marine C’est déja plus que catastrophique ... Merde ... C’est pas vrai
que l’on ne veuille pas l’admettre ... C’est quoi cette putain de
parano du refus de la Realité ?



Toutes ces reponses n’engage que moi ...


EL Sinsé

9 juillet 2007 à 11h31min Marine.

Puisque la démocratie n’existe plus en France
Si, nous sommes en démocratie. C’est pas parce que la démocratie c’est débile, que ça ne s’appelle pas Démocratie



Perso, j’excrais le POUVOIR quelque soit sa forme ...

Moi aussi, mais Sousmarinvert parle de démocratie participative : de
pouvoir. Ce mouvement s’est bien crée à l’occasion des élections
présidentielles.
Passer par un gouvernement pour participer à sauver le monde c’est une
manière douce, et peut-être le seul moyen de le faire, il me semble. Ca
me parait plus réaliste que d’espérer... Quoi ? Qu’est ce que tu
espères exactement ? Que les gens se mettent à penser comme nous ? et
qu’ils fassent quoi ?


Leur ouvrir l’"esprit" Ca, ça m’agace, quand on se proclame plus ouvert que les autres.

Completement impossible
Développe, prouve-le. Serais-tu divin ?


Marine.
29 juillet 2007 à 11h52min EL Sinsé

Je crois que nous ne vivons vraiment pas sur la même planète ...


Ral le bol


Tchao
29 juillet 2007 à 13h59min Marine.

la discussion continue là : [url=Tous-ensemble-avec-Jose-Bove-f2/-p6268.htm#6268]forum des électrons libres[/url]

31 juillet 2007 à 00h44min Marine.

J’ai relu le texte et j’ai vu qu’il n’était pas question de prendre le pouvoir.


J’avais mal lu. C’est parce qu’il y a
le terme élu. Les élus sont élus au pouvoir d’habitude ??? C’est pas
clair pour une nulle en politique comme moi.


Il faudrait donner une définition de la démocratie directe dans ce texte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.le69-3.org
Durito

avatar

Nombre de messages : 308
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: projet d'appel : Après Cahors par sousmarinvert   Ven 17 Aoû 2007 - 16:41

22 juillet 2007 à 06h55min rebelcat

La non violence, idée généreuse et
souhaitable, énoncée comme seul principe de lutte face au système
capitaliste nous posera beaucoup de problèmes en cas de dérapages,
d’action violentes...involontaires et/ou même volontaires... devra t on
condamner les auteurs de ces violences ? Devra t on les exclure ? La
non violence demande une grande force mentale, et entraînement. . Or,si
certains d’entre vous y êtes formés, qu’en est il de l’ensemble de la
population ? Chaque jours nous subissons la violence imposée par les
lois du profit : horaires cadences,conditions de travail, humiliations
des petits chefs, mépris des administrations, quand ce n’est pas
provocation.... Chaque jour, nous devons nous contrôler, chaque jour
nous prenons le risque de disjoncter, de devenir violent ce qui nous
transformera en hors la loi face au système qui impose la plus grande
des violence, l’exploitation de l’homme... Devrons nous condamner cette
rebellion car n’aura su être non violente ? Cas isolé du quotidien.


Si nous avions à faire à une offensive
impitoyable, de masse de nos adversaires ? Devra t on condamner celui
qui prendra les armes ? Face aux juntes franquistes, républicains et
anarchistes espagnols avaient- ils eu d’autres moyens que de fusiller
ceux qui voulaient reprendre par les armes les terres réapropriées ?
ceux qui dénonçaient les résistants, ceux qui... Depuis combien de
siècles les opprimés de la terre cherchent ils “simplement de nous
libérer,” Pourquoi n’y parviennent ils pas ? par stupidité ? par
couardise ? Certainement car la violence leur répugne. Le peuple n’est
pas sanguinaire, et s’il pend un capitaliste ou un bureaucrate, ce
n’est pas par plaisir.... Il se pourrait bien que le choix ait à se
faire entre eux ou nous. Ne nous y trompons pas, les chiens de garde du
système n’ont aucun cas de conscience à recourir à la violence.


Même si nous choisissions de nous
battre sans violence sur le terrain économique. Reprendre nos
richesses... C’est exactement ce qu’ils ne veulent pas. et ils
lutterons à mort pour les posséder. Toute spoliation de leur profit est
déclaration de guerre. Aucun compromis possible. juste des rapports de
force. Il faudra s’attendre à une extrême violence. Serons nous tous
prêt à la non violence ? Si nous ne le sommes, attendrons-nous la
possibilité de notre émancipation pour cause de refus de violence ?


Je suis septique quand aux chances de
victoire. Le peuple de mieux en mieux informé ? mais n’est il pas aussi
de mieux en mieux désinformé ?. la majorité n’est elle pas encore sous
l’effet hypnotique de tf1 et consœurs... La pratique internet est elle
vraiment un lieu de confrontation d’idées ? Chacun ne va il pas se
diriger vers les lieux d’information ou d’intérêt proche de ses
convictions ? de connaissance ?


Et le temps compte, en aurons-nous
assez pour rompre avec les habitudes anti-écologiques ? Aurons nous
assez de temps pour construire toutes ces expériences d’autogestion ?
-ce que je souhaite vivement-, ces nouvelles structures collectives :
associations, des groupements d’achat bio, fermes collectives
autogérées, etc.... Aurons nous assez de temps pour désamorcer le
pillage de la planète ? re fertisiser les terres que l’agriculture
intensive détruit chaque jour ? changer nos habitudes alimentaires,
apprendre à vivre sans l’utilisation forcenée du pétrôle et de ces
dérivés ? Il y a urgence et malgré notre conscience, nous, n’avons
cesse de consommer comme “ils” nous l’imposent. ex nous sommes tous
conscient des problèmes de pillage de nos ressources et de pollution
dus aux emballages... regardons notre poubelle, même les produits bio
pour la plupart y recourent : aluminium( !), carton, plastique...


La majorité des habitants de la planète
est-elle consciente de l’ultra nécessité de réduire sa consommation en
hydo-carbures ? Or, si nous ne trouvons de substitut au pétrole d’ici
sa fin programmée(et en l’état e connaissance, rien n’est prévu) et que
nous n’ayons changé cela nous courrons à la catastrophe : ce sera la
moitié des habitants de la planète qui devra disparaitre car
l’agriculture dépend du pétrole. Une terre morte, peut-elle être
convertie à l’agriculture biologique ? qui sera choisi à disparaitre ?
2 milliards d’humains ne pourront plus se nourrir....


Serait-il machiavélique -alors que je
ne souhaite que le choix de la non violence et que je serai incapable
de gestes de violence prémédités- de penser qu’il faudrait peut être
penser aux nombres de morts que nous aurions si nous rentrions en
guerre contre les patrons du grand capital et de ses valets qui nous
imposent cette destruction. Si le nombre est moindre, serions nous prêt
à prendre les armes pour stopper toutes cette folie destructrice ? (les
armes, car la violence est une arme que nos ne possédons pas encore)
Les conséquence du non agir n’aurait il pas des conséquences plus
violentes ? (en nombre de morts) Ne pas agir, ne serait-il pas plus
violent ?


Espérons que nous ayons le temps...


rebelcat septique


22 juillet 2007 à 12h16min rebelcat

ouups erreur modifier 5 lignes avant la fin : (les armes, car la NON violence est une arme que nous ne possedons pas encore)


22 juillet 2007 à 12h23min stelios

J’ admire ton progrès rebelle !


Je rajoute que la violence est le mode
d’expression d’un progrès dans la vie, et qu’elle prend des formes
différentes adaptée à chaque élément d’un conflit.


Que serait Dieu sans son contraire le
Diable ? Inexistants ! L’un confirme l’existence de l’autre et le
renie, lui fait violence pour exister, pour vivre. Tous les contraires
expriment la violence de la vie en progrès. Le jour ne peut exister
sans la nuit et pourtant la révolution de la terre les fait renaître de
leur reniement toutes les 24 heures. Le poussin détruit l’oeuf qui le
nourri pour exister. Le mode de vie, les pensées des générations
parentales sont systématiquement éliminées par leurs descendances pour
permettre le progrès à un mode de vie ou à des pensées figées dans le
temps.


La violence est,autour de nous
permanente, visible mais aussi parfois perfide et cachée. La nier est
un danger pour la vie mais la revendique est suicidaire. Pour
progresser et grandir en être humain sous avons le devoir de la
comprendre et de la combattre et de l’en éliminer son moteur
lorsqu’elle est un frein au progrès, mais aussi de la dépasser en
accomplissant les éléments qui se renient, dans leur propre mouvement
révolutionnaire .


22 juillet 2007 à 21h43min rebelcat

Désolée de te décevoir je régresse encore plus vite, ton diable et ton bon dieu je me le mets ou je pense.


Décidemment ton charabia chrétien je
n’arrive pas à supporter. et dieu avec ou sans diable je lui chie
dessus. je me ferai un plaisir de te citer mon chanteur préféré Léo “Et
comme disais Bakounine, ce camarade vitamine, Et si dieu existait, il faudrait s’en débarasser !”
Tu l’écoutes dans un grand crescendo, à la fin il gueule, s’en est un
plaisir. et crois moi, les anar. espagnols qui ont tué du curés...
C’est à eux que je pensais quand j’ai écris ceci : “ Face aux juntes
franquistes, républicains et anarchistes espagnols avaient- ils eu
d’autres moyens que de fusiller ceux qui voulaient reprendre par les
armes les terres réapropriées ? ceux qui dénonçaient les résistants
car ces puent de la soutane balançaient ces pauvres bougres. qu’ils
avaient encore confessés. Attention stelios sur ce sujet j’ai la haine.
PRIMITIVE. et s’il fallait viser, je suis sûre que je viserai comme un
chef ! Tu vois je suis pas prête pour la non violence. mais j’aimerai y
tendre, sauf pour les curés. tout et foutu.
23 juillet 2007 à 17h08min Durito

C’état juste un exemple, pour dire que
les opposés n’existent pas l’un sans l’autre, qu’ils ont du commun. Par
exemple c’est une base de la pensée taoiste, qui est une philsophie,
plus qu’une religion je crois, que de mettre en évidence le commun
entre les opposés.


23 juillet 2007 à 22h45min stelios

Les contraires s’opposent et se renient
à la fois, ils sont parfaits, finis et immuables mais se réfèrent l’un
à l’autre pour exister en quantité ou en qualité dans une évolution,
mais disparaissent et renaissent ou dépassent dans une révolution.
C’est ainsi que les couleurs évoluent en quantité et en qualité avec la
présence de lumière et disparaissent en son absence. Les saisons qui se
perpétuent règlent l’année mais disparaissent et renaissent de la
révolution de la terre autour du soleil.
26 juillet 2007 à 01h17min Marine.

Yes !


:-)
0 juillet 2007 à 15h32min Durito

Ca veut dire quoi ce "yes !" ??
"Ouai, super, elle vient de cracher sur Stelios !"
Alors que sa réaction était complètement déplacée,tu l’appuies..N’importe quoi...
31 juillet 2007 à 23h30min Marine.

Traduction du yes :


je trouve que "tu progresses Rebelle"
est une réflexion suffisante et parfaitement "malvenue" comme tu dis,
Durito. Prétentieuse, et blessante pour Rebelcat.


Et je comprends et soutiens la réaction de Rebelcat.


Salut, Rebelcat :-)


Comprends-tu, Durito ?
1er août 2007 à 00h35min Marine.

Pardon , ce n’est pas "tu progresses Rebelle", mais "j’admire ton progrès rebelle !", que Stelios a dit.


Pouark !
2 août 2007 à 14h19min Durito
Cette réaction de Stélios ne me pose
aucuns problèmes. Il est vrai qu’il y a un coté "paternaliste", mais il
n’y a vraiment pas de quoi en faire un procès d’intention. De la a
faire un procès sur Stélios "le catho" soi disant, il y a un monde,
surtout quand on voit le texte de Stélios "parlons de religio
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.le69-3.org
Durito

avatar

Nombre de messages : 308
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: projet d'appel : Après Cahors par sousmarinvert   Ven 17 Aoû 2007 - 16:43

19 juillet 2007 à 16h47min stelios

Poursuivre dans l’erreur ne mène à
rien, nous devons d’abord répondre à cette première question en Réponse
à ton article : Synthèse du bilan des dernières élections et non encore
publiée.


Pour rapel :


Beaucoup trop d’erreurs sont commises
parce que nous voulons sauter, bondir, courir à nos propres rythmes
sans nous occuper de savoir où en sont les citoyens, s’ils nous voient,
nous comprennent ou nous suivent dans nos engagements, nos démarches
particulières et leurs concentrations vers une direction qui nous est
commune. Sans le vouloir, par nos prises de position nous écartons de
la majorité des citoyens. Ils ne peuvent pas nous suivre et ne leur en
donnons pas les moyens. Ils s’écartent de nos mouvements et finissent
par les rejeter en bloc.


Pour autant que nos directions sont
particulières, nous ne pourrons jamais nous revendiquer du mouvement
des citoyens, nous serons toujours partisans d’une de leurs fractions.
Sans êtres dirigé par la majorité d’entre eux tous, tout combat
unitaire pour un changement de direction politique est voué à l’échec.


Si l’on veut changer réellement da
direction politique actuelle de l’économie, ou de sa mondialisation
pour ceux qui s’enchantent de ce terme alter mondialise, nous devons
commencer par soumettre nos engagements au rythme de la majorité des
citoyens. Toute autre alternative que l’on veut construire, sans
l’accord, sans le consentement des citoyens, conduit à une impasse.
Elle détruit les forces et moyens engagés et affaiblit ceux qui les
engagent.


L’article Appel aux communistes est
issus d’un message de mise en garde, il répond au commentaire d’un
grands travailleur unitaire et responsable de l’initiative
Uni(e)s-avec-bove, sur Bellaciao : « S’il y avait encore des
socialistes au PS, cela se saurait non ? » …La réponse à cette question
est contenue, en grande partie, dans cet article et personne n’y a pris
garde pour poursuivre sa propre direction.


Peut-on s’imaginer combattre un parti
organisé sans s’attaquer aux citoyens qui le soutiennent ? C’est aux
directions partisanes qu’il faut s’attaquer et pas aux partis ou
organisations politiques ! C’est par nos discours unitaires et citoyens
que nous arriverons alors, et alors seulement à suivons réellement une
autre direction que celles qui nous sont proposée. Nous serons alors
avec et non contre les citoyens, qui soutiennent les directions
partisanes différentes des nôtres, y compris celle des électrons libres
qui s’organisent en partisans de directions alternatives.


Sans se soumettre aux exigences et
devoirs, que nous impose l’unité des citoyens dans un même mouvement,
dans une même direction politique, les engagements entrepris nous
conduiront dans une impasse unitaire. Il est matériellement impossible
à chacun de nous de combattre sur tous le front unitaire, contre toutes
ces directions qui fractionnent les citoyens. Si en plus nous en
imposons d’autres aux citoyens engagés, le mouvement unitaire devient
impossible et fragilise nos positions, aux yeux des citoyens non
engagés qui n’ont plus confiance et se détournent de nous.


Que voulons-nous en fin de compte ?
Avoir raison dans notre direction et mendier le soutient des citoyens,
ou leur donner les moyens de se diriger eux même ? Si nous ne répondons
pas à cette première question pour choisir son camps, alors pas besoin
de poursuivre ensembles, tôt ou tard nous nous séparerons après avoir
perdu nos forces et notre temps dans une direction qui aboutit dans une
impasse !


Appel aux communistes


C’est à toi de décider de poursuivre ce débat en public ou en privé.


Stelios19 juillet 2007 à 10h43min Durito

Je ne suis pas d’accord avec le refus
de toute forme de violence.
Les zapatistes sont parmi les premiers altermondialistes, et pourtant
ils ont pris les armes et fait la guerre, et la font toujours.
Ceux qui disent que les zapatistes sont pacifistes se trompent
complètement. C’est un mythe. L’EZLN est une armée, qui avait pour but
de prendre le pouvoir par la lutte armée. Il faut voir le nombre de
morts qu’il y a eu la bas.
Avant de refuser la violence, qu’on mette déja bien en évidence la
violence permanente du système. Refuser la violence de manière
dogmatique, c’est condamner les casseurs, ceux celles qui balancent des
pavés sur les flics, les émeutiers de banlieues, etc..C’est nous
diviser, et le pouvoir est trop content de nous voir nous condamner les
uns les autres.
Une révolution ne s’est jamais faite sans violence. Malheureusement. En
Inde il ne s’agissait pas d’une vraie révolution. Les tibétains sont
admirables,
ils gagnent certainement la lutte en esprit,mais dans les fait c’est un
génocide.27 juillet 2007 à 18h53min sousmarinvert(old)

de ce que j’ai compris du discours de l’immense majorité des participants :


la non violence est revendiquée comme
moyen et aboutissement de nos actions, comme une fin en soit, mais qui
peut souffrir des exceptions. Ce qui pourrait légitimer une réponse à
certaines violences extremes.


Il y a violence et violence, on sera
tous d’accord. Mais il faut bien admettre que l’action violente sert
toujours le systeme répressif. L’élection de Sarkozy, après avoir
instrumentalisé la crise qu’il avait lui meme déclanché dans les
banlieues en est la preuve la plus flagrante.


Nous n’aurons jamais la sympathie du
peuple si nous dérapons dans la violence. La seule chose qui nous sera
tolérée, c’est parfois une réponse à une agression, mais si nous
agressons les premiers, les médias nous font la peau, ils n’attendent
que cela.


je précise que je suis faucheur depuis
5 ans, faute de mieux. Mais on sait que ce que les fauchages, présentés
par les médias comme une action délinquante, ne sont pas si populaires
que cela La récente initiative de pollénisation d’un champ ogm par des
vielles semences permet de sortir, brillamment, du piège. C’est la
parfaite illustration de ce nous souhaitons.


Soyons intelligents, plus intelligents, que le système, ils ne pourront rien contre nous.


8 août 2007 à 17h13min Durito

Je ne suis pas d’accord.Pour moi, ni
violence , et ni non-violence comme moyen et fin de notre actions. Je
suis pour l’auto-défense, mais ça n’engage que moi. Je n’imposerai pas
ce principe ici.


A un moment donné il faut rompre avec
la logique médiatique.=, il faut être punk, keupon comme on dit ("sex
pistols kills the hippies", chanson d’eux).


Ce que je placerai en exerque sur cette
question des modes d’actions, c’est le respect des êtres humains et la
responsabilité vis à vis d’eux.


Voir plus haut mon autre réponse. Bien à toi.
Répondre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.le69-3.org
El Sinsé
Invité



MessageSujet: Re: projet d'appel : Après Cahors par sousmarinvert   Ven 17 Aoû 2007 - 21:11

3 eme version

" Au vu de l’urgence climatique,
nous ne pouvons plus nous contenter de changer nos modes de vie, même
s’il s’agit pour nous d’un préalable indispensable : Nous nous devons
de le faire savoir au plus grand nombre, d’agir ensemble, par la
création d’un mouvement altermondialiste, seul capable de fédérer ces
énergies nouvelles. "

" Au vu de l’urgence climatique nous ..."
" ... urgence climatique et énergétique ... " Non ?

" ...prealable plus qu' indispensable ... " me semble t il

Je ne pige pas la fin de phrase de ce paragraphe telle qu'elle est écrite . Pas assez claire et explicite me semble t il par rapport à ce qui est dit avant
" ... seul capable de federer ces énergies nouvelles ... "

5 eme chapitre
" ...qui passera forcément par une décroissance au Nord...."
" ...par une décroissance du Nord ..." Non ?

Commence à prendre forme cet appel ... Enfin !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: projet d'appel : Après Cahors par sousmarinvert   

Revenir en haut Aller en bas
 
projet d'appel : Après Cahors par sousmarinvert
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment bifurquer après un M2 recherche en Histoire ?
» Appel pour un projet - 100 happy things
» 4000 euros d'appel de cotisations suite à une radiation... what else ?!!
» projet d'accorderie - appel à contributions
» Le nom de l’ex-épouse après un divorce

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les électrons libres :: S'organiser sans se scléroser-
Sauter vers: