Les électrons libres

Un forum pour refaire le monde qui en a bien besoin
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La croissance déclarée illégale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pascal



Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: La croissance déclarée illégale   Jeu 1 Fév 2007 - 12:26

Bonjour,

Nous n'avons de toute façon pas le choix, ou nous changeons maintenant volontairement de manière progréssive nos habitudes de consommateurs lobotomisés afin de limiter au maximum les effets négatifs et alors nous pourrons éviter le pire qui est le maintien d'une croissance qui nous conduira dans le mur.

Il faut stopper cette pratique et modifier les répartitions des richesses qui doivent profiter aux plus grands nombres.

La bourse symbole du capitalisme doit etre suprimée.

Il faut choisir: La bourse ou la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.laicite1905.com/index.htm
Frédo

avatar

Nombre de messages : 380
Date d'inscription : 21/12/2006

MessageSujet: Re: La croissance déclarée illégale   Jeu 1 Fév 2007 - 12:30

Je ne serai pas aussi radical que toi...

La bourse doit permettre à l' Etat de s' enrichir pour redistribuer...

Combien de millions, non taxés, transfèrent de compte en compte sans que l' on ne puisse rien faire...tout ceci au profit de grands actionnaires qui s' enrichissent...

Taxons-les et redistribuons puisqu' il y a création de richesses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frédo

avatar

Nombre de messages : 380
Date d'inscription : 21/12/2006

MessageSujet: Re: La croissance déclarée illégale   Jeu 1 Fév 2007 - 12:38

Pourtant je crois bien que nous devons recréer des emplois non-productivistes (dans le social, l' éducation, les relations intergénérationnelles, etc...) pour progressivement réduire les emplois productivistes à l' essentiel.

Que doit-on inclure dans les emplois productivistes essentiels : l' agriculture principalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal



Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: La croissance déclarée illégale   Jeu 1 Fév 2007 - 13:12

Frédo a écrit:
Je ne serai pas aussi radical que toi...

La bourse doit permettre à l' Etat de s' enrichir pour redistribuer...

Combien de millions, non taxés, transfèrent de compte en compte sans que l' on ne puisse rien faire...tout ceci au profit de grands actionnaires qui s' enrichissent...

Taxons-les et redistribuons puisqu' il y a création de richesses...



La bourse est une grangrène que meme à gauche plus personne de veux, n'ose remettre en cause sous peine d' etre traité d'extrémiste. Elle est, pour partie, responsable du malheur du plus grand nombre.

La bourse est le symbole du capitalisme.


Si demain tu taxes plus fortement la bourse de Paris, a t-on avis que ce passera t-il ?

Mais remarque c'est aussi un bon moyen qui peux permettre de voir fermer celle-ci par défaut d'investisseurs qui iront voir ailleurs.


On ne peux, me semble t-il, ce revendiquer anti capitaliste et anti libéral et accepter en son sein ce virus, ce symbole !

La crédibilité passe par l'attaque des symboles avec la force des idées.



Je ne vois pas bien la difference entre recherche de croissance et création de richesses.
Je comprends mieux si tu dis meilleur répartition des richesses existentes. Very Happy


Dernière édition par le Jeu 1 Fév 2007 - 13:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.laicite1905.com/index.htm
pascal



Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: La croissance déclarée illégale   Jeu 1 Fév 2007 - 13:22

Frédo a écrit:
Pourtant je crois bien que nous devons recréer des emplois non-productivistes (dans le social, l' éducation, les relations intergénérationnelles, etc...) pour progressivement réduire les emplois productivistes à l' essentiel.

Que doit-on inclure dans les emplois productivistes essentiels : l' agriculture principalement.


Non, c'est tout le contraire. Tu veux réduires les agriculteurs que tu dis " productivistes essentiels" ?Shocked
Justement si on veux favoriser le bio, revoir entièrement la distribution afin d'aller au plus près des citoyens celà afin de réduire au strict minimum les transports il faut re-peupler nos campagagnes et donc changer radicalement la sur-concentration dans nos villes.

Il faut que les agriculteurs et les éleveurs vivent de leurs travails et non de subventions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.laicite1905.com/index.htm
Frédo

avatar

Nombre de messages : 380
Date d'inscription : 21/12/2006

MessageSujet: Re: La croissance déclarée illégale   Jeu 1 Fév 2007 - 14:11

Bien sûr que les agriculteurs doivent vivre de leur travail et non des subventions...
Quand je parle d' emplois productivistes, je ne parle pas d' agriculture intensive, ni de productions inutiles et encore moins de surproductions.
Je parle de produits indispensables à notre vie : l' alimentation principalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frédo

avatar

Nombre de messages : 380
Date d'inscription : 21/12/2006

MessageSujet: Re: La croissance déclarée illégale   Jeu 1 Fév 2007 - 14:15

Ouh la..je me suis fait mal comprendre...excuse-moi.

Je voulais dire que l' on devait réduire (non pas l' agriculture...) les emplois productivistes d' inutilités...au profit des productivistes essentiels (dont l' alimentaire et par conséquent l' agriculture.)

Ne confondons pas productiviste et surproductiviste...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miluz

avatar

Nombre de messages : 282
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: La croissance déclarée illégale   Lun 12 Fév 2007 - 17:55

La bourse ou la vie, Very Happy bien vu.
Tu me permets de le reprendre?

Je n'ai pas été toujours d'accord avec toi, mais là j'avoue que oui. Pour moi, la bourse est un PMU boursier. Ce sont les mêmes qui jouent, et qui entretiennent les écuries; les mêmes qui achètent leur tickets au troquet du coin.

Il y a de malades du jeu, et les néocons me font le même effet. Eric Berne a écrit cette phrase (il n'en est pas forcément l'auteur) dans "Des jeux et des hommes", à peu près ça : "les tentatives désespérées de l'adulte de contrer l'enfant qui n'aspire qu'à perdre".

Je trouve irresponsable de mettre l'avenir de l'humanité et de la biosphère en jeu, dans des paris au PMU mondial.

Interdit peut-être pas, mais suffisamment ridiculisé pour que les gens comprennent, oui. Ce jeu infantile, malsain et qui a pris un emprise anormale sur nos vies, doit être traité tel qu'il est.

Que ceux qui veulent jouer, le fassent sans obliger tout le monde à risquer leur vie pour eux.

Ca résume le problème des privatisations abusives (les services publics en particulier) , et des fusions-acquisitions qui ont détruit le libre-échange.

Tout le monde ne comprend pas "concurrence" de la même manière. "Concourir", au sens de Pierre de Coubertin, c'est essentiellement participer.


Dernière édition par le Lun 12 Fév 2007 - 18:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miluz

avatar

Nombre de messages : 282
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: La croissance déclarée illégale   Lun 12 Fév 2007 - 18:25

Idem pour l'enseignement.
Pour l'"Education", telle qu'ils la nomment aux présidentielles.

N'ayant pas étudié en France, j'ai eu la chance de connaître des établissements non surveillés par l'administration française. Et comme par hasard, les élèves ayant reçu cet enseignement dénué de pression, d'élitisme, ont toujours eu des notes excellentes une fois rentrés en métropole. Parce que les profs avaient une liberté totale dans leur façon d'enseigner. Et les élèves étaient forcément passionnés.

J'ai toujours trouvé débile la course aux notes, la comparaison pour générer des jalousies, les jugements émis entre établissements, les classements, etc..
Tout cela a généré deux choses :
1) Une vulnérabilité extrême aux arguments du libéralisme. Les laboratoires de recherche ont été asphyxiés par la perte d'effectifs. Et ils sont maintenant pris d'assaut, comme les universités qui en dépendent, par les financements privés.
2) Une perte totale de motivation. La barre a été placée tellement haut, que plus personne n'ose rentrer dans les filières dîtes "voies royales" par les plus crétins de nos profs, et ils parlent aujourd'hui d'une désaffection affligeante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal



Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: La croissance déclarée illégale   Mer 14 Fév 2007 - 22:11

Excellent !



Propos de José Bové dans le journal "La décroissance" :

"Dans le réseau, parmi les pétitionnaires, il y a des personnes qui se définissent comme "objecteurs de croissance". Si on veut que la décroissance en tant que concept soit présente dans la campagne, cela dépendra de la participation de ceux qui s'en réclament."

Il n'est donc pas exclu que le champ de l'imaginaire politique s'ouvre un peu pour cette présidentielle : ce serait une bonne nouvelle à mon sens.

On pourrait au moins exiger des explications sur le dogme faisant consensus chez tous les candidats (de Mme Laguiller à M.Lepen) des "cercles vertueux de la croissance".

Depuis le sommet de 1972 à Stockholm l'écologie politique a fait son chemin mais en 2007, il semble que tous nos candidats se sont engager dans un "pacte" mettant le "développement durable" en avant.

Nous avons vu, depuis plus de 30 ans que la "croissance verte" ou "durable" n'existe pas : croissance économique, consommation d'énergie et rejet de gaz à effet de serre restent trois courbes intimement liées (malgré les récents bidouillages présentés par Mme Bachelot). Comment réduire les émissions de GES par quatre en demandant une croissance économique forte ? ou inversement comment vivre dans une société de croissance sans croissance (= récession, chômage ...) ?

Nos candidats sont-ils capables d'imaginer une solution économique viable à long terme ? ne pariant pas sur une croissance infinie des échanges de biens et services en plongeant leur tête dans le "développement durable" pour ne pas voir les problèmes ?
Seraient-ils capables d'admettre que la Terre est ronde et qu'il va falloir faire avec ?

Ce serait intéressant de voir quelles propositions pourraient émerger de ce genre de questionnement. Un peu de politique au milieu de la campagne, en somme ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.laicite1905.com/index.htm
sam telam

avatar

Nombre de messages : 206
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: La croissance déclarée illégale   Mer 14 Fév 2007 - 22:37

et pourquoi pas une bourse des besoins citoyens, ce qui nous
permettrait de planifier la production des marchandises, avec le Net?

Sam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sam telam

avatar

Nombre de messages : 206
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: La croissance déclarée illégale   Mer 14 Fév 2007 - 22:50

et pourquoi pas une bourse des besoins citoyens, ce qui nous
permettrait de planifier la production des marchandises, avec le Net?

Sam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miluz

avatar

Nombre de messages : 282
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: La croissance déclarée illégale   Mer 14 Fév 2007 - 22:50

sam telam a écrit:
et pourquoi pas une bourse des besoins citoyens, ce qui nous permettrait de planifier la production des marchandises, avec le Net?

Pas compris. Peux-tu expliciter?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miluz

avatar

Nombre de messages : 282
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: La croissance déclarée illégale   Mer 14 Fév 2007 - 22:57

pascal a écrit:
Propos de José Bové dans le journal "La décroissance" :

"Dans le réseau, parmi les pétitionnaires, il y a des personnes qui se définissent comme "objecteurs de croissance". Si on veut que la décroissance en tant que concept soit présente dans la campagne, cela dépendra de la participation de ceux qui s'en réclament."

Oui, il faut l'ouvrir, absolument. Je te propose d'écrire un article sur le site de la campagne. Il peut très bien commencer par ton texte. Rédige-le différemment, si tu préfères.


Dernière édition par le Jeu 15 Fév 2007 - 2:06, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miluz

avatar

Nombre de messages : 282
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: La croissance déclarée illégale   Mer 14 Fév 2007 - 23:24

On peut aussi en parallèle, mener une analyse de deux documents, de manière comparative :



Rapport de la Commission sur l’économie de l’immatériel :
L’économie de l’immatériel - La croissance de demain”
http://www.finances.gouv.fr/directions_services/sircom/technologies_info/immateriel/immateriel.pdf
Rédigé par Maurice Lévy et Jean-Pierre Jouyet, à Thierry Breton, Ministre de l’Économie, des Finances et de l’Industrie

Je cite Hubert Guillaud sur InternetActu.net (le 6 décembre 2006)
http://www.internetactu.net/?p=6700
"Dirigé par Maurice Lévy, le patron de Publicis, et Jean-Pierre Jouyet, chef du service de l’Inspection générale des finances, sur la base des travaux d’une commission rassemblant une vingtaine d’experts (parmi lesquels le président de la Fing, Philippe Lemoine), le rapport “L’économie de l’immatériel - La croissance de demain” dresse le constat de l’évolution de l’économie de l’immatériel pour revitaliser la croissance française.
Dès à présent, “l’écosystème de l’immatériel” (qui comprend aussi bien le e-commerce, que l’économie liée aux marques, à la recherche, aux brevets ou aux droits d’auteurs) pèserait environ 20 % de la valeur ajoutée produite en France et près de 15 % de l’emploi, soit autant que l’industrie automobile souligne Le Figaro."

Ca tombe bien, on parle de "l'écosystème de l'immatériel" histoire de bien se foutre de la gueule du monde. Et ça permet de voir surtout à quoi a abouti un siècle et demi de permissivité au niveau de ce système boursier ayant conduit à la deuxième guerre mondiale (sans parler de toutes les autres, au moins celle-là est historiquement confirmée).

Avec un autre texte, rédigé par Jean-Marie Harribey, Professeur agrégé de sciences économiques et sociales, Bordeaux IV :
"Le cognitivisme, nouvelle société ou impasse théorique et politique?"
http://harribey.u-bordeaux4.fr/travaux/valeur/cognitivisme.pdf
D'après un colloque du LAME à la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de Reims, mars-avril 2004

Ca permettra de voir clair dans la "Patent War", la guerre des brevets, quels sont les enjeux du néolibéralisme, et les réponses "décroissantes" à apporter.

Comme de connaître nos futurs alliés dans chacun des domaines couverts par ce "cognitivisme", et il y en a!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaston

avatar

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 24/01/2007

MessageSujet: Re: La croissance déclarée illégale   Sam 24 Fév 2007 - 19:52

La bourse est bien plus qu'un symbole capitaliste,c'est l'outil utilisé par les libéraux.La bourse permet de déresponsabiliser les entreprises,et d'enrichir ceux qui possède beaucoup d'argent.La bourse oblige les élus à attendre la croissance pour investir dans un jeu dominé par les USA les pays émergeants et les milliardaires.
Le drame d'aujourd'hui c'est que nos élus ne décident de rien puisqu'ils se soumettent aux patrons et aux multinationales pour se financer.
Pour lutter contre le productivisme,il faut taxer les pollueurs,et lever les secrêts bancaires des paradis fiscaux.
C'est simple sauf que nos élus sont presque tous mouillés d'où l'importance de la candidature de Bové qui arrive la dedans les mains propres.C'est peut-être pour ça qu'il dérange scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miluz

avatar

Nombre de messages : 282
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: La croissance déclarée illégale   Dim 25 Fév 2007 - 12:45

Je pense que lever le secret bancaire des paradis fiscaux, en ce moment, pourrait suffir. Mais il ne faut pas trop tarder, parce qu'ils s'en servent pour corrompre les bureaucrates et installer leurs cabinets juridiques en Europe.

Quand ils auront réussi à modifier défitivement les lois sur la propriété intellectuelle, et créer leurs organes européens de règlement des litiges, il sera trop tard.

Attac, dès la prise de conscience de leur impuissance à taxer ces capitaux dit "volatiles", aurait dû se concentrer avec le Syndicat de la magistrature à exiger le lever de l'article 47 de la Loi fédérale de 1934 sur les banques et les caisses d’épargne helvétiques.

Et je me suis pris la tête avec Pascal pas mal de temps pour lui faire comprendre que cet article a été demandé par les sionistes devant la montée du nazisme. Pour l'instant, personne n'ose s'attaquer à ce lobby parce qu'il traite d'antisémites tous ceux qui s'y opposent, et les médias concentrent l'attention du public et des intellectuels sur des procès pour antisémitisme pendant ce temps, personne ne s'occupe de cet article comme par hasard.

On laisse la Suisse récupérer les capitaux des délinquants financiers qui ne payent plus leurs impôts en France. Et Sarkozy jubile, en disant que : "si les capitaux se tirent, il ne faut pas s'étonner" en rigolant à la télé.

Ces trous énormes dans les finances publiques françaises ont été l'argument n°1 des "libéraux", (disons des néoconservateurs américains) pour réussir à privatiser les services publics, créer l'ANR, renforcer le rôle de l'INPI et infiltrer les universités.

Ils sont partout déjà en France. Ils serait temps de les arrêter au niveau européen avant qu'il ne soit trop tard.


Dernière édition par le Dim 25 Fév 2007 - 12:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miluz

avatar

Nombre de messages : 282
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: La croissance déclarée illégale   Dim 25 Fév 2007 - 12:56

Considérer la "croissance" comme illégale, c'est considérer d'abord la fuite des capitaux dans les paradis fiscaux comme illégale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
themroc

avatar

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: le capitalime né pas ilest   Lun 26 Fév 2007 - 20:10

le capitalisme n'est pas une institution il ne se réforme pas on est pour ou contre et je rappelleré pharse de marx << le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme>> et comme la dit proudhon la propriété c le vole!et comme la si bien dit deord dans la société du spéctacle<<le travaillieur ne se produit pas lui-méme,il produit une puissance indépendante.le succées de cette productio,son abondance,revient vers le produteur comme abondance de la dépossession.tout le temps et l'espace de son monde lui deviennent étangers avec l'accumulation de ses produits ali éné. flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miluz

avatar

Nombre de messages : 282
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: La croissance déclarée illégale   Mar 27 Fév 2007 - 0:38

Je corrige (Marx et Proudhon étaient peut-être phallocrates... même si Trotsky a aimé Friiida!Razz , reconnaissant-là dans les derniers moments de sa vie, sans doute les trésors cachés de la révolution) : le capitalisme c'est d'abord l'exploitation de la femme par l'homme.

Logique que les produits qui sortent de cette dés-union lui semblent étrangers..


Dernière édition par le Mar 27 Fév 2007 - 12:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
themroc

avatar

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: dans le monde reéelement renversé, le vrai est un moment ...   Mar 27 Fév 2007 - 4:46

dans le monde reéelement renversé, le vrai est un moment du faux.
ce siécle n'aime pas la vérité,la générosité,la grandeur.le pus indulgent des siéccles qui a généralement trouvé trés bon tout ce qui lui était imposé.car notre temps nessemble a aucun auttre, et la bassese ne se divise pas.pour chaque histoir ses loi.chaque loi a sa prope histoire, cé pour ça que pour comprendre une loi il fau la remaitre dans le conteste de l'orégine de l'histoir de ça loi. flower les spectateurs ne voient présentement rien qui évoque les citoyens respectables d'une démocratie.
voilà bien l'essentiel: ce plublic si parfaitement privé de libéreté,et qui a tout suporté, mérite moins que tout autre détre ménagé.ce sont des salarié s pauvres qui se croient des propriétaires,des ingorants mystifies qui se croient instruits,et des mort qui croient voter.ils collectionnent les miséres et les humiliation de tous les systémes d'exploitation du passé;ils n'en ingnorent que la révolte. flower si se n'est que dir de la miséere en milieux hippies flower <<des bisoux pas des coups>> allons alabatoir en chantent, allons alabatoir en dancent! croac croac croac.... hé Claaaac! ça a fair vaaag a évian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miluz

avatar

Nombre de messages : 282
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: La croissance déclarée illégale   Mar 27 Fév 2007 - 6:20

Tu as raison, je ne connais pas de "public"; que des gens qui ont envie d'oublier le monde réel pour se sentir vivre.

Parce qu'il est plus simple d'être un étranger dans sa ville que de s'y faire connaître et s'évader dans les paradis fiscaux.

Bizzzz,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal



Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: La croissance déclarée illégale   Jeu 1 Mar 2007 - 16:10

[quote="tintin"]le capitalisme n'est pas une institution il ne se réforme pas on est pour ou contre et je rappelleré pharse de marx << le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme>> et comme la dit proudhon la propriété c le vole!et comme la si bien dit deord dans la société du spéctacle<

Et Coluche concernant le communisme: "C'est l'inverse" Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.laicite1905.com/index.htm
pascal



Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: La croissance déclarée illégale   Sam 7 Avr 2007 - 14:03

Ces consommateurs qui ont choisi la décroissance

ARNAUD RODIER.
Publié le 07 avril 2007
Actualisé le 07 avril 2007 : 21h40


[/url] Modérés ou radicaux, les décroissants font un même constat : il faut vivre autrement pour préserver la planète et remettre en question le rôle de la consommation.




.
Pas de télé, pas de voiture, refus des grandes surfaces... Les décroissants pensent que la vie est plus facile quand on a moins de choses.


LA DÉCROISSANCE, c'est tendance. Limiter sa consommation pour préserver la planète, vivre autrement, pas de voiture, pas de télévision, pas de frigo. Au début des années 1970, le dessinateur Gébé avait inventé l'An 01. « On arrête tout, on réfléchit et c'est pas triste », annonçait le premier numéro. Les personnages portaient des chapeaux de paille et préféraient s'allonger dans l'herbe plutôt que de travailler huit heures par jour pour acheter des objets qui ne servent à rien. Sinon, « dans vingt ans, la fin du monde », prédisait l'image d'une Terre en pleurs. Aujourd'hui l'idée revient à la mode, au point que les publicitaires s'en emparent. Mais de quelle décroissance faut-il parler ? Décroissance soutenable ? Décroissance conviviale ? Sobriété heureuse ? Simplicité volontaire ?

La logorrhée des théoriciens laisse pantois. Les partisans de la décroissance soutenable prônent le passage d'un « modèle économique et social fondé sur l'expansion permanente à une civilisation sobre ». Ceux de la décroissance conviviale estiment que « le développement durable est l'un des concepts les plus nuisibles » et soulignent que notre « surcroissance économique dépasse déjà largement la capacité de charge de la Terre ».

Les défenseurs de la sobriété heureuse y voient un engagement pour « faire face à la puissance de la frustration programmée sous l'injonction obsessionnelle et quasi hystérique de la publicité ». Quant aux adeptes de la simplicité volontaire, ils se réfèrent aux « communautés monastiques » qui furent « les premières organisations de vie à choisir volontairement la frugalité et à pratiquer l'autosuffisance».

Les mouvements poussent comme des champignons. Plus ou moins politisés, plus ou moins liés aux altermondialistes. Le Parti pour la décroissance, par exemple, veut « participer à la déconstruction de cette idéologie folle et irrationnelle d'une croissance et d'un développement économique sans limites ».

Pour tous un même constat cependant : si tout le monde consommait comme les Français, il faudrait trois planètes pour satisfaire la demande mondiale. Véronique Gallais est la présidente du mouvement Action Consommation, proche d'Attac. Elle n'aime pas le mot décroissance parce qu'elle le trouve négatif. Mais elle estime qu'il est nécessaire de « remettre en question le rôle central de la consommation dans la société ».

Elle a longtemps travaillé dans le commerce international, beaucoup voyagé. Aujourd'hui, elle refuse d'acheter dans les grandes surfaces, elle s'alimente dans les magasins Biocoop et ne renouvelle sa garde-robe que lorsque c'est strictement nécessaire. « À partir d'un certain niveau de confort, le surplus apporte du stress, pas du bonheur », dit-elle. Et d'ajouter : « Un consommateur responsable, c'est une personne qui se pose des questions sur les implications de son acte d'achat ou de non-achat ».

«Par peur de manquer, on accumule chez soi»

Sur Internet, les sites pullulent pour mieux économiser l'eau, l'énergie, réapprendre à s'alimenter. « Souvent par peur de manquer, on accumule des objets chez soi qui rassurent, s'entassent et finissent par encombrer notre vie comme notre tête. La vie est plus facile quand on a moins de choses », écrit Flore.

Chacun y va de ses conseils pour fabriquer sa bière, son pain, utiliser des noix de lavage du Népal plutôt que de la lessive, faire du thé avec des pointes de ronces, du chocolat avec des graines de caroube. D'autres s'interrogent non sans humour.

« Je suis décroissante depuis peu... Je fais de mon mieux pour vivre autrement, mais une question revient sans cesse : comment faire pour vivre sans électricité dans un appartement loué en pleine ville », demande Christine.

Plus radicaux, les Casseurs de pub, qui publient le mensuel La Décroissance, appellent à une « semaine sans télé » du 23 au 29 avril prochains. Ils expliquent que « si la télévision est polluante à fabriquer, à faire fonctionner, puis polluante comme déchet, elle est d'abord une terrible agression pour notre psychisme ». Ils entendent se libérer de l'automobile et du téléphone portable. Ils refusent de prendre l'avion en affirmant préférer « aller moins loin, mais mieux, à pied, en roulotte à cheval, à bicyclette ou en train, en bateau à voile, avectous les véhicules sans moteur ». Ils boycottent la grande distribution et souhaitent « privilégier la qualité de la relation à soi et aux autres au détriment de la volonté de posséder des objets qui vous posséderont à leur tour ».

Une mode ? Une autre manière de vivre ? La décroissance peut aussi se révéler suspecte, voire dangereuse, quand certains de ses partisans, comme les adeptes de la Deep Ecology, un mouvement développé aux États-Unis dans les années 1970, professent la décroissance de l'humanité tout entière ! Rien de moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.laicite1905.com/index.htm
friboulin



Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: La croissance déclarée illégale   Mer 13 Juin 2007 - 14:53

miluz a écrit:
sam telam a écrit:
et pourquoi pas une bourse des besoins citoyens, ce qui nous permettrait de planifier la production des marchandises, avec le Net?

Pas compris. Peux-tu expliciter?

salut
c'est sur le vif et avec un grand temps de retard
pas le temps de corriger j'doi filer




Bourse des besoins collectifs









seront implantée des bourse
(espace public) ou les besoins de la population seront évalués.

Des gichets, stands seront mises a la
dispositions les doléences ,demandes, soient prises en comptes


pour un gichetier

ex:

1 ou plusieurs guichets traiant des
demandes faite sur les besoin alimenteire

1 ou plusieurs guichets traiant des
demandes faite sur les besoin du materiel de bricolage

1 ou plusieurs guichets traiant des
demandes faite sur les besoin sur divers materiaux


1 ou plusieurs guichets traiant des
demandes faite sur les besoin energetique

1 ou plusieurs guichets traiant des
demandes faite sur les besoin de la pharmacopé

ainsi donc on aurait des
agents(guichetiers) qui repertorieraient les besoins essentiel à
la vie humaine. Les données collectées seront
transmises aux copératives concernées afin qu'elle
adapte le mode de production selon la demande. Ainsi des planing
adaptés seront établiset gérera mieux le temps
necessessaire au demandes faites( plus de temps libre pour les
travailleurs)

Si il y aurait une demandes plus
importante , un transfert de copétence et de force de main
d'oeuvre sera envisagé aux copératives les plus
soliciter pour contenter la demandes des besoins collectif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La croissance déclarée illégale   

Revenir en haut Aller en bas
 
La croissance déclarée illégale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fessée bientôt illégale ?
» André Santini mis en examen
» Carte d’identité : la conservation illimitée des empreintes digitales illégale.
» déclaré mort 24 h après il se réveille à la morgue
» février 2010 : l'association est déclarée au journal officiel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les électrons libres :: Décroissance ou productivisme-
Sauter vers: