Les électrons libres

Un forum pour refaire le monde qui en a bien besoin
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Réforme fiscale : quelques pistes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Christian

avatar

Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Réforme fiscale : quelques pistes   Jeu 1 Fév 2007 - 1:41

    - assiette unique pour tous les impôts,
    - répartition des ressources entre état, régions, communes,
    - contrôle citoyen des dépenses et réforme de la cour des comptes,
    - rééquilibrage imposition directe et indirecte,
    - revoir la taxation du travail et fiscalisation des charges sociales,
    - taxation de tous les revenus financiers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://c.lab.over-blog.com
termitor



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Réforme fiscale : quelques pistes   Sam 3 Fév 2007 - 7:50

Presentation des different axe fiscal et leurs but

Impot :
classification des types de revenues.
Revenue du travail
Revenue du capital productif
Revenue du capital financier
Impot sur le capital (ISF)

Le travail ne doit pas etre taxée
Le revenue du capital productif doit l'etre a minima
Le revenue du capital financié doit etre limite au l'inflation + quelque pourcent.

Le revenue du capital FINANCIER ne doit pas etre une force economique sur les acteur productif ou les travailleurs. Les revenue locatif doivent en faire partie.

L'isf n'a pas d'interet si on sait limite le revenue du capital financié.

Taxe: les taxe doit se basée sur les EXTERNALITE subit par la communauté.

Cout social : Nous nous devons de taxer toutes usage de la precarite par les puissance , que cela soit chez nous ou dans n'importe quelle pays , par rapport au niveau de pauvrete de la nation que l'on cible, une nation qui apporte toutes la dignite a ces citoyens ne doit pas subir cette taxe, mais cette taxe doit bien sur s'applique sur les nations qui utilise leurs citoyens comme mains d'oeuvre bon marché sans respecte leurs droit fondamentaux, la chines et les usa, et pas mal d'autre pays devrais en patir, mais cela doit se faire sur des critere le plus objectif possible, et non pas un moyen de faire du protectionnionisme.
Cette taxe doit etre redistribuer vers les citoyens de facon uniforme mais aussi vers tous les citoyens du monde, de facon a ce qu'il retrouve leurs dignite et leurs droits fondamentaux.

Cout medical: tous produit qui a un cout sur la sante des personne qu'il soit consomme directement ou indirectement, qu'il soit nocif par simple contact ou usage, telle la pienture au plomb, ou un jambon de mauvaise qualite, etc, doit etre taxe en fonction de cette nocivite, exemple alcool, cigarette, 'canabis'
Mais comme toutes les maladies ou accidents ne sont pas obligatoirement lié a des causes, tous les mondes sans exceptions a le droit a un couverture de sante UNIVERSELLE sans condictions de droit, en dehors d'etre legalement dans notres pays, et de fournir sa part.
Tous pays qui assure une couverture totale a ces citoyens, peut par principe de reciprocite partager la meme couverture maladie que nous, ce qui implique que si un francais en espagne a les droits a tous les soin de facon universelle et gratuites, et que tous les espagniol on ce meme droit , alors tous les espagniol en france devrais profite de ce droit, il peut etre accordé par traité.


Cout environnemmental
La polutions doit etre limite, aussi il y a un marche regule par l'etat de la polutions qui partage les differente quote part en fonction de ses priorite environnemental, et polutive. qui est payer de facon juste par chacun en fonction du cout polutif qui doit, bien sur cela doit etre basse sur des critere objectif.


** Croissance et inflaction et pouvoir monetaire. **
L'etat tous les ans CREE de la monnais dans le but de fournir le pouvoir monetaire du a ses charges, et de subvenir au REVENUE UNIVERSELLE de chacun.

Les banques sont nationnalise.
L'argent est gere sans cout pour personne , l'etat definie un taux d'interet plus faible que l'inflaction, voir nul , et une inflaction minimale (qui est un facteur de redistribution de richesse, quand l'etat CREE la monnais qui correspond au revenue de base)

Les font d'investisement prive, de placement, et autre ne peuvent pas faire de près vers le comsommateur, il ne peuvent que s'utiliser que hors du systeme BANQUAIRE nationnal, car il ne sont pas des pouvoir productif mais seulement financier.

Toutes les ressource de la nations sur a la disposition de la nation car c'est un bien collectif, comme l'eau, l'air, l'energie, mais les entreprise sont libre d'acheter sur le marché nationnal les matiere premiere produite par la nation et de faire l'usage qui leurs semble utile (en repertant les lois et reglementations bien sur).


*** LE REVENUE UNIVERSELLE ***
Toutes personne qui a un revenue du travail du capital ou de la finance a le droit a un revenue de base en suplement, sans devoir repondre a personne de son droit (qui ne peut etre preleve que pour raison penal).
Aucun individue ne devrais avoir bessoin de justifier sa situation a un agence de l'emploi a des assistance sociale ou autres.
la caisse de retraite et l'assurance chomage ne sont plus utile, car quand l'individue est libre de quite une entreprise qui l'emploie mal, car il beneficie d'un revenue universelle inconditionnel , alors l'individue retrouve le choix, de plus si il veut cree sont entreprise quelle soit indivuduelle ou pas, il n'est plus ecrasé de charge , sauf bien sur si ce n'est pas du revenue du capital productif ou du travail. Aucun bien qu'une personne qui veut depaner de temps a autre dans du service a la personne (meme a peut de nombres d'heure mensuelle, vue que son revenue universelle est un droit , la creation de bien et de service ne sera JAMAIS penalise, et sera par le systeme d'impot propose, jamais un moyen de mettre un indivudue sous la contrainte d'une puissance)

le revenue universelle est progressif ,
de 33% du smic a partir de 18 jusqu'a la retraite, de 50% du smic a la retraite
et progressif a partir de la naissance jusqu'a 18ans (pour que les parents assure pleinement la charges educatif de leurs enfants)

Le bien commun qui et le foncier est la propriete exclusive de la nation, qui fixe de modalite juste est equitable entre l'interet collectif et prive de sa repartition et de sa quotité. particulierement le revenue universelle doit suffire a assure sa dignite et son logement, si le progres de la technique permet de reduire de facon importante la quantite de travail pour que chacun puisse jouire de la vie, le revenue universelle doit en etre releve en consequence. (le but utilme du progres, qui n'est d'autre qu'un finalite de toutes societe humaine civilise, c'est la societe des loisirs et de la connaisance).


retour sur l'assurance chomage:
l'individue est flexible car il n'est pas un objet imuable, neanmoins il reclame le droit d'existé incondictionnellement, etant donnée que l'on doit verse a une personne qui ne travaille pas un revenue, chacun doit profite de se revenue pour une vrais equité. Donc l'assurance chomage n'est plus d'utilite.

retour sur la retraite:
Mais comme ceux qui on profite d'un revenue quelconque peuvent economie ou inflechir sur leurs choix de consommations pour investir ou acheter un logement, il peuvent de meme faire le choix d'un mise de cote de leurs revenue a un taux garantie au niveau de l'inflaction par l'etat, ou dans le revenue du capital productif ou financier (je rapelle que le revenue du capital financier serais le plus limite possible par rapport a l'inflaction).

** taxe sur la consommations , pour tous les cout sociaux , medicaux , et polutif qui ne peuvent etre impute a un produit particulier ** elle doit etre fixe et la meme pour tous. (genre tva)



Je suis partie d'une simple question a debattre mais j'ai deborder sur ma vision de la choses, je suis jeune, etre employer ou employeur n'importe peut , car je pense que chacun peut souhaite vivre sa vie proffesionnel de facon differente, je refuse que l'on utilise l'oposition des uns au autres comme outils du progres.

Le progres ne s'accomplie que lorsque le droit de chacun a exister dignement et se develloper personnelement est sacralise, neanmoins, il ne faut en aucune maniere que ce droit ce crée contre les autres.

Je me suis toujours sentie de gauche, cela ne veut pas dire que je manque d'envie d'etre mon propre chef. Mais je ne crois plus au clivage, Je ne crois qu'au droit qui doit s'incrire dans l'unique communaute des hommes qui soit universelle et juste, celle de la societe humaine civilise.

Je considere a juste titre, que le systeme actuel n'est que barbarie. mais je ne crois pas qu'interdire simplement les licenciment suffisent a changer la vie des gens. Je n'impire pas a faire un travail inutile ou ineficace, j'impire a faire des choses utile, sinon je ne demande que le droit de vivre.

Vous ne pouvais batir une societe humaine que en defendant des interets partisant , meme d'une partie tres a gauche de la populations, les avantage interproffesionnel, ne sont pas la justice, aussi les commite d'entreprise ne devrais pas existe, mais a la faveur d'un unique commite d'entreprise nationnal, mais si la richesse, et les revenue productif sont justement repartie, les commite d'entreprise ne devrais meme pas existe. Aussi bien que les avantages particulier que certain entreprise public alloue a leurs employers. C'est toujours les "gros" qui en profite pendant que les employer de petite entreprise ou meme l'unique employer d'un entreprise indivudelle, ne profite de rien.

Ceci est un cris du coeur, je suis pour la liberte, l'egalite et la fraternite , mais telle que l'etablie notre constitution, aucune distintion ne doit etre fait entre les citoyens autres que basse sur l'utilite public et sur leurs merites.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bachar

avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 06/06/2007

MessageSujet: Re: Réforme fiscale : quelques pistes   Mer 6 Juin 2007 - 16:06

Il est clair qu'il faut taxer les riches et surtout les classes moyennes, qui sont les véritables collaborateurs du haut patronnat.

Je pense donc qu'il faut surtaxer les riches et donc prendre l'argent là où il est. Il faut donc faire fuir les riches de notre pays et tous les capitalistes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christian

avatar

Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Re: Réforme fiscale : quelques pistes   Dim 15 Fév 2009 - 15:46

Bachar a écrit:
Il faut donc faire fuir les riches de notre pays et tous les capitalistes !

C'est un des arguments préférés des valets du capital. Maintenant, posons la question : avons-nous besoin des riches ?

Ont-ils un rôle utile dans la société ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://c.lab.over-blog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réforme fiscale : quelques pistes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réforme fiscale : quelques pistes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le projet de réforme fiscale
» Quelques informations sur le nouveau permis de conduire
» salon forme, mode et beauté à Dijon
» [mesure Sarko] la réforme des universités
» tetine reprenant la forme du sein

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les électrons libres :: La réforme fiscale-
Sauter vers: